Familles d’accueil

Famille d'accueil Malte.L’ hébergement mondialement connu et le plus choisi pour les séjours linguistiques. Des étudiants de tout âge optent pour cette formule, c’est d’ailleurs ce que j’avais choisi, avec mon amie.

A Malte, c’est vraiment ce qui se fait le plus et le choix est vaste car il y a des familles d’accueil dans toutes les villes. L’architecture est particulière, même si elle est principalement Méditeranéenne. A première vue cela peut faire penser au Maroc ou à la Tunisie, il y a quelques chose de nord africain mélangé au classique. Lorsqu’on regarde de plus près on remarque un style baroque et avec de fortes influences british et italiennes. Les habitations maltaises ont toutes un nom, la plupart sont de petites maisons anciennes de caractère.

Le concept de la famille hôtesse est simple: on est logé, nourri, blanchi et on est preparé à partager la vie de tous les jours des habitants. Comme le nom l’indique, la famille accueille un ou plusieurs étudiants chez elle en fournissant le lit et le couvert. Le linge de maison est compris ainsi que lavé une fois par semaine. On peut choisir une chambre individuelle ou la partager avec d’autres étudiants. En ce qui concerne les repas, certains ne souhaitent que prendre le petit-déjeuner, d’autres sont en demi pension ou encore en pension complète. On peut aussi se permettre d’avoir des préférences, par exemple demander s’il est possible d’être logé dans une famille nombreuse. Vu le nombre de familles, les demandes sont presques toutes faisables; famille jeune ou famille qui a de l’expérience, famille sans animaux, famille proche de l’école, ect.

Les familles maltaises communiquent toujours avec leurs étudiants en anglais. Certaines ont un léger accent maltais. La vie familiale à l’étranger est une découverte et il faut être préparé à s’intégrer.

Perso: mon expérience dans ma famille d’accueil à Malte a vraiment été enrichissante.  Mon anglais était une catastrophe au début et je n’osais pas le parler. Par exemple j’étais tellement timide que je disais ‘yes’ à tout (imaginez le truc quand on me demandait l’heure). Heureusement grâce à l’accueil agréable et aux blagues beauf du père de la famille, je me suis vite intégrée même si c’est vital de bien faire la différence entre sa propre famille et sa famille hôtesse.

Ce qu’il y a de bien et d’unique lorsqu’on loge chez l’habitant

Principalement, c’est l’immersion. Le contact au quotidien avec les membres de la famille est non seulement un avantage mais présente aussi énormement d’opportunités de pratiquer la langue. Bien sûr, ne serait-ce qu’écouter la radio, regarder la télévision ou bien faire des achats dans un magasin local aident. Les cours d’anglais à l’école aussi certes. Cependant on ne pratique pas constamment la langue, surtout si on se fait des amis français. Chez l’habitant or, on n’a pas d’autre choix que de parler anglais et c’est là qu’on progresse vraiment.

Il y aussi le prix, raisonable quand on compte tous les avantages dont on bénéficie.

De plus, si la solitude n’est pas notre fort c’est idéal pour profiter de l’atmosphère chaleureuse. Le matin le petit déjeuner nous attend et quand on rentre des cours ou d’une excursion, on sait qu’il y a quelqu’un à la maison. De plus, les habitants donnent toujours des conseils avec plaisir, par exemple sur les meilleurs endroits à visiter. Parfois même la famille hôtesse propose à ses étudiants de faire une sortie tous ensemble. On se sent entouré, même encadré.

Famille hotesse

Ce qu’il faut savoir et ce qui peut s’avérer être un inconvénient

Adhérer à des habitudes complètement différentes n’est pas toujours facile. Les habitudes alimentaires par exemple, la cuisine à Malte est Mediterranéenne mais les maltais adorent les pâtes et les pizzas. Mieux vaut leur montrer votre intêret envers les plats typiques maltais (lapin, poisson) qu’ils seront fiers de cuisiner pour vous plutôt que d’essayer les ‘fish & chips’ du coin!

Les maltais sont très croyants et les familles sont unies. Même s’ils sont accueillants, on peut avoir l’impression de se sentir à l’écart. Par exemple la famille d’accueil peut s’absenter une journée le dimanche (sortie entre membres de la famille) ou bien reçevoir des invités, elle en a tout à fait le droit. Mais ceci ne doit pas être trop fréquent. Si vous voyez que c’est abusé, parlez-en à votre correspondant local ou encore plus efficace, à la personne responsable de votre placement dans la famille.

Ce contenu a été publié par . Sur ce blog, tout est histoire d'entraide. La communauté ou moi-même vous donnerons un coup de pouce en partageant nos bons plans. Quelle école choisir, quels cours conviennent, où aller, qui a déjà fait, qui a déjà vu - envoyez le message que vous voudrez.

Une question? Un post?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



56 réflexions au sujet de « Familles d’accueil »

  1. Je suis étudiante en commerce international et je suis à la recherche d’une famille d’accueil sur l’île de Gozo pour mon stage du mois de Mai à début juillet . Pouvez vous me dire par quelle association étiez-vous passée pour votre séjour ?

  2. Bonjour,

    D’abord je souhaite sincèrement vous remerciez pour votre très intéressant site internet.
    Je suis sommelier et je souhaite faire progresser mon anglais. J’envisage de partir le plus tôt possible à Malte et y suivre une session de cours, tout en logeant dans une famille d’accueil.
    Quel serait l’école que vous me conseilleriez pour travailler tout particulièrement mon expression orale ?
    Pouvez-vous m’indiquer les prix pour le logement en famille d’accueil?

    Merci par avance pour votre aide.

    Godefroy